Construir’Eco, spécialiste de la construction et de la rénovation écologique, réalise un chantier formation à Blois

22 octobre 2018

Vous êtes ici

Créée en 2007 en Indre et Loire, l’entreprise d’insertion Construir’Eco développe ses activités dans le domaine de l’habitat social et écologique avec comme objectif l’intégration professionnelle des personnes éloignées de l’emploi.

Dix salariés dont quatre salariés en insertion travaillent sur les activités de fabrication de briques de chanvre et d’éco-construction.

 

Une activité historique : la fabrication de brique de chanvre

La fabrication des briques de chanvre est réalisée de manière artisanale et manuelle par Construir’Eco dans ses locaux de Neuillé Le Lierre.

Pour la réalisation des briques, l’entreprise a souhaité privilégier une production locale et durable et travaille activement avec ses partenaires à la mise en place d’une filière chanvre en région Centre-Val de Loire.

En 2018, cette activité historique a pris un nouveau tournant. La chènevotte utilisée comme matière première a été certifiée, une nouvelle organisation de la fabrication de la brique de chanvre a vu le jour et des projets autour de ce produit sont en cours de réalisation. Une réflexion sur un autre modèle de brique (paille, roseau) avec une prestation de transformation et le développement de la pose de brique a, par ailleurs, été engagée.

Eco-construction

L’éco-construction permet le développement de prestations écologiques et respectueuses du bâti ancien. Ces prestations écologiques offrent des solutions adaptées à la rénovation thermique en secteur protégé.

Construir’Eco propose aux particuliers, professionnels et collectivités locales de la Région Centre Val de Loire des prestations de construction et extensions ossature bois, d’isolation intérieure et extérieure ainsi que de rénovation énergétique. Ces prestations contribuent à l’amélioration des performances énergétiques de l’habitat, pour un habitat sain et durable.

 

 

Des portes ouvertes pour faire découvrir l’entreprise         

 Construir’Eco a organisé des portes ouvertes pour faire connaître l’entreprise, ses valeurs, ses activités et sensibiliser à la construction et à la rénovation écologique.

 Les visiteurs, emmenés par petits groupes par Vincent GRASLIN, Président et Guillaume GUION, Directeur, ont assisté à des démonstrations de pose de briques de chanvre et d’application d’enduits de   finition (enduit terre Argilus et enduit chaux chanvre).

 Ces portes ouvertes ont permis de présenter l’ensemble de la chaîne de fabrication des briques de chanvre, de la chènevotte (matière première) au séchage des briques sur d’immenses palettes.

 
 
Réalisation d’un chantier formation à Blois

Attributaire, avec le GRETA Val de Loire, d’un appel d’offre initié par le Conseil régional, l’entreprise Construir’Eco réalise un chantier formation pour la rénovation d’un gymnase à Blois (41), isolé en paille.

L’utilisation d’éco matériaux est une volonté forte de la Ville de Blois, porteuse de ce chantier.

L’objectif de ce chantier est de transmettre des connaissances et des compétences pour la fabrication et la mise en œuvre de caissons préfabriqués isolés en botte de paille pour l’isolation thermique extérieure.

Outre la performance thermique de ce matériau, l’utilisation de la paille, achetée directement à l’agriculteur local, participe à la préservation des ressources naturelles sans risque de création de pénurie.

Cette formation répond aux attentes des entreprises du bâtiment qui peinent à recruter dans le domaine de la rénovation thermique par l’extérieur et ouvre les portes d’un titre professionnel à l’AFPA de Blois pour ses bénéficiaires.

Guillaume GUION, directeur de Construir’Eco, souligne le « caractère innovant de cet appel d’offre de la Région Centre Val de Loire. Car, si la construction de bâtiments publics écologiques a déjà eu lieu, c’est la première fois qu’une rénovation thermique par l’extérieur va être réalisée. »

Depuis décembre et jusqu’au 19 juillet 2019, des groupes de 12 stagiaires pré fabriquent en atelier les 600 m² de caissons isolants remplis en bottes de paille qu’ils installeront sur le Gymnase Balzac.